Tombée des rideaux de la septième édition de la poésie d'expression amazighe d'Ait Smail du 25 au 27 mars 2009

Festival de poésie d'expression amazighe d'Ait Smail

du 25 au 27 Mars 2009

 

 

 

La septième édition du festival de poésie d'expression amazighe organisé par l'association culturelle Adrar n Fad d'Ait Smail du 25 au 27 mars de l'année en cours vient de prendre fin avec la consécration des poètes suivants :

 

Premier prix : Takfarinas Naît Chabane de Ain el Hammam.

Deuxième prix : Nadia Benamar de l'association Numidya d'Oran.

Troisième prix : Miria said d'Adekar.

Prix d'encouragement :

-         Meilleure participation féminine : Kania Rabdi de kendira- Bejaia.

-         Fidélité et régularité (2005-2009) : Amar Akriche de Ouaguenoun – Tizi Ouzou.

-         Meilleure participation des Jeunes poètes : Khaled Aziri de Chemini – Bejaia.

 

Le jury de cette édition est composé des enseignants universitaires en tamazight suivants :

 

Mohamed l'Hacene Mahrouche, kamel Bouamara, Zahir Meksem et Allaoua Rabehi.

 

La septième édition  de cette grande manifestation poétique amazighe a enregistré la participation de 106 poètes venus en majorité de kabyle. On note la participation de deux poètes Chaouis de Batna et Khenchela, un Targui de Tamanrasset et d'Oran. L'on remarque aussi l'absence à cette édition des poètes du Mzab.

 

On déplore l'absence de poètes d'expression Amazighe des pays voisins et ceux de l'émigration ; à ce titre, les organisateurs de la prochaine édition doivent faire un effort supplémentaire en matière de publicité, de communication  afin que des poètes amazighs des autres pays frères et amis puissent prendre connaissance de cette manifestation grandiose, et par conséquent lui donner un cachet international. Pour cela, des sponsors de la région et de toute la Kabylie doivent être mis à contribution pour assurer une meilleure logistique et des prix conséquents aux lauréats.

Par ailleurs, les organisateurs doivent faire appel à des personnalités connues pour leur imminence en linguistique et en critique littéraire, des poètes amazighs connus des autres pays de la région pour composer les jurys aux côtés des compétences algériennes en la matière.

La publication des travaux de chaque édition, avec à la clé des biographies de poètes lauréats agrémentées de leurs poèmes est une initiative très louable car, faut-il le souligner au passage, le large public n'est pas au fait de cette grande manifestation, ou bien n'a pas les moyens et le temps d'être au rendez-vous pour des raisons d'éloignements. Ces publications peuvent faire l'objet d'une large distribution à travers le territoire national et les revenus seront versés au compte de l'association Adrar n Fad pour lui assurer des entrées lui permettant de couvrir les dépenses concernant ses activités et la préparation des prochaines éditions.

 

Un grand bravo à l'association Adrar n Fad d'Ait smail, aux organisateurs de cette manifestation, aux habitants de la région pour leur engagement et hospitalité et aux autorités de la commune d'Ait Smail et des communes limitrophes pour leur apports et assistances.

Toutes mes félicitations pour les poétesses et poètes lauréats, langue vie à la poésiyade d'Ait Smail, Beaucoup de succès à l'association Adrar n fad d'Ait smail.

                                                                                   M.S



01/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres