Sujet à debattre concernant les chanteurs de la région.
administrateur

Des lecteurs nous écrivent pour nous demander pourquoi le site ne consacre pas des espaces aux chanteurs de la région d'Ath Leqsar malgré que celui-ci est dédié exclusivement à la poésie.
Malgré nos réponses claires nettes précises sur le sujet, des lecteurs insistent encore à poser la même question et parfois cela devient un débat stérile à l'issue duquel on ne tire aucun profit.

Alors, nous avons jugé utile de proposer aux lecteurs du site un débat sur la question afin de savoir si le sujet mérite d'être pris en charge ou non.

Pour assurer des échanges de points de vues fructueux, il est important de baliser le débat, les intervenants doivent impérativement:

- S'inscrire au forum avec un email en donnant son nom et prénom.

- l'inscrit peut s'identifier par un pseudo que le site doit avaliser tout en gardant le secret du nom et prénom du véritable intervenant pour ses besoins d'authentification et vérification des propos.

- Aucun commentaire diffamatoire, injurieux, prétentieux et portant atteinte à la moralité et la vie privée d'un chanteur ne sera publié sur le site et sera filtré et supprimé au préalable par le modérateur du forum.

- Le débat doit impérativement porter sur le parcours artistique du chanteur ou des chanteurs et non sur leurs vies privées.

- la critique doit tourner autours des produits des chanteurs, des insuffisances techniques et artistiques (la musique, des paroles, qualité du son, les maquettes des K7 et des CD et autres aspects ayant trait au produit.

- les critiques (constat et suggestions) doivent porter éventuellement sur la façon dont un chanteur gère sa carrière artistique et les voies susceptibles d'améliorer ses performances, rectifier ses insuffisances, et augmenter les chances de succès de sa démarche artistique.

- la critique peut aussi porter sur la propriété intellectuelle des oeuvres artistiques (la musique, les paroles et tout autre support).

- la critique (objective) peut aussi porter sur la vie culturelle générale dans la région et les moyens à mettre en œuvre pour son épanouissement et sa vulgarisation.

- Nous devons être responsables dans nos propos : convaincre par la pertinence de ses idées, se démarquer de l’esprit revanchard et chauviniste susceptible de fausser ou éloigner le débat de son objectif.

A vos clavier…


mohand

C'est un sujet intéressant, il faut que les gens qui interviennent soit correct dans leurs propos.
modérateur

Azul fellawen,

C'est une bonne chose d'ouvrir un débat sur les domaines de l'art dans notre région. La création de sites Internet sur la poésie dans notre région est un geste à saluer et comme la chanson est liée à la poésie on doit en parler sereinement et sans passion.

J'ai trois aspects à évoquer concernant ce sujet à savoir:
1- les poètes (poésie)
2- les chanteurs (la poésie et la musique)
3- la relation entre le poète et le chanteur

1- le poète :

Il faut à mon avis faire la différence entre un poète et un parolier bien qu'ils produisent tous les deux une poésie. Un poète est quelqu'un qui fait de la poésie qu'elle soit conçue pour la chanson ou non. Par contre, le parolier est celui qui se spécialise uniquement dans la poésie chantée. Beaucoup de poètes produisent de la bonne poésie mais elle ne peut être chantée car sa structure n'étant pas adaptable à la musique et le chant. Donc,ce n'est pas tous les poètes qui peuvent servir le chanteur bien qu'ils peuvent créer autrement pour la chanson de par leur don de poète.

2- le chanteur :

Le chanteur quant à lui est celui qui compose ou interprète des chansons. Il doit avoir au moins trois dons pour avoir la qualité d'artiste:une belle voix, une capacité à créer, et une aptitude à l'adaptation et l'évolution bien que la manipulation de l'instrument de musique soit un élément de base chez nous mais je ne le voit pas comme un critère de essentiel.

3- la relation entre le poète et le chanteur :

C'est une relation de partenariat entre les deux personnages pour produire une oeuvre, si cette relation est déséquilibrée au profit l'un contre l'autre, l’oeuvre artistique perd de sa splendeur.
A mon humble avis, cette relation doit se baser sur la confiance, l’honnêteté, la complémentarité, la moralité et le respect d'autrui.
dans la composition chacun va de sa manière,il y a des chanteurs qui composent une musique et par la suite cherche des paroles qui lui vont, d'autres c'est l'inverse puisque c' est les paroles qui conditionnent le choix de la musique.
Il n'est un secret pour personne que l'oeuvre collégiale est de loin meilleure que l'oeuvre individuelle. On peut trouver un chanteur doué qui compose de la bonne musique et de la bonne poésie à la fois, mais c'est un fait rare.

Ce que je constate sur le terrain:

- une multiplication du nombre de chanteurs avec presque le même nombre de poètes, notamment ceux qui composent de la poésie chantée.

- de moins en moins de chanteurs qui savent composer la poésie et même de la musique.

- la plus part des chanteurs actuels font dans la reprise des chansons déjà connues.

- suprématie de la chanson de fêtes au détriment de la chanson engagée (la chanson engagée ne signifie pas chanson politique).

- le vol ou le plagia des oeuvres des autres que ce soit en poésie ou en musique par certains de chanteurs ;une pratique connue partout qui tend prendre de l’ampleur si des mesures concrètes ne sont pas prises. Beaucoup de poètes ont fait les frais du vol de leurs oeuvres poétiques par des chanteurs en raison de leur naïveté et leur méconnaissance des rouages de la chanson et le domaine des droits d'auteurs.


- non déclaration à l'ONDA par les chanteurs de la poésie ou de la musique des autres ce qui constitue un cas de vol caractérisé et un acte d'agression sur la propriété intellectuelle des oeuvres artistiques.


- une concurrence déloyale entre les chanteurs qui parfois tourne à la rancune et l'injure ce qui éloigne la chanson en tant qu'art de sa ligne originale.

- certains poètes utilisent leur don de paroliers pour aider certains chanteurs à chanter non pas pour produire de l'art mais pour dénigrer ou caricaturer son concurrent d'à côté ce fait constitue un précédent dans la chanson kabyle quoique des exemples existent par le passé mais sans ampleur.



- l'esprit "localiste" de beaucoup de chanteurs à vouloir produire de la chanson à consommation purement locale pour un objectif de leadership local quitte à bafouer l'art et le dénaturer totalement (les exemples sont nombreux y qu'à voire les albums de nos chanteurs pour constater cet esprit avec le recours à la chanson de dénigrement des uns contre les autres
chose qui suscite l’indignation et beaucoup de regrets.

- Les éditeurs ne se soucient pas de la propriété de la poésie ou de la musique des chanteurs qu’ils éditent ; or le règlement de l’ONDA exige d’eux de s’assurer de cet aspect ou du moins exiger au chanteur un écrit attestant qu’il est le propriétaire intellectuel de ses œuvres chantées.

- Rares sont les chanteurs qui déclarent publiquement que telle ou telle œuvre appartient à telle personne qu’il soit poète ou musicien ceci est le problème principal du désaccord existant entre les poètes et les chanteurs et tous ceux qui travaillent actuellement dans le domaine de la chanson.

- Il n’y a pas plus grave et plus malhonnête que de déclarer ce qui ne nous appartient pas comme étant notre produit ou création ceci est un acte provenant d’un voleur notoire ni plus ni moins.



Les propositions ( suggestions) :


Afin de promouvoir la chanson et encourager les chanteurs de notre région, à plus de créativité ,il y a lieu de garantir les aspects suivants :

1- organiser un débat franc et sans complaisance avec tous les concernés (poètes et chanteurs) sous condition du respect mutuel et d’un dialogue serein.
2- Dégager les voies et moyens d’un partenariat fructueux entre les poètes et les chanteurs en garantissant les intérêts des uns et des autres.
3- Promouvoir la culture de l’œuvre collégiale comme seul moyen de l’épanouissement de la chanson dans notre région sans pour autant négliger le travail individuel lorsqu’il est jugé de qualité.
4- Inciter les poètes à déclarer leurs œuvres à l’ONDA au préalable pour éviter tout recours au vol de quelle nature que ce soit.
5- Encourager les poètes à l’édition de recueils poétiques avec l’aide et la contribution de leurs collègues selon un système de rotation (une aide financière collégiale pour tout poète désirant éditer ses poèmes).


6- Imposer aux chanteurs la déclaration à l’ONDA des œuvres reçues des poètes ou des musiciens et se constituer tous (poètes et musiciens) en bloc contre tout contrevenant (celui qui viole l’accord collectif conclu au préalable).


7- Encourager le partenariat local entre les poètes et les chanteurs pour la production d’œuvres artistiques en quantité et en qualité appréciables pouvant servir d’exemple d’innovation et de génie.


8- Multiplier les sorties médiatiques et artistiques communes ou collégiales entre les chanteurs et les poètes afin de prouver leur solidarité et leur entraide vis-à-vis des autres ce qui constituera un facteur d’admiration et de respect en dehors de la région.

9- Promouvoir la culture d’un dialogue mutuel pour éviter les conflits inutiles susceptibles de constituer un frein à toute coopération artistiques entre les poètes et les chanteurs d’un côté, et les chanteurs entre eux d’un autre côté.


10- Instaurer un climat de confiance et de partenariat entre tous les acteurs de la scène artistique afin de converger tous les efforts vers la réussite et l’innovation et non l’échec et la discorde.

11- Faire office de conciliation ou de réconciliation entre des artistes en conflit afin de cultiver l’esprit fraternel et cordiale seule voie de la réussite et de la création de valeur.

12- Exploiter les structures existant au niveau local pour en faire un lieu de rencontres des tous les créateurs, chacun dans son domaine, et créer un forum d’échanges entre eux pour la promotion de la culture dans la région afin de pouvoir entrevoir des actions concrètes au niveau, local, régional et national.


13- Entrevoir des actions de reconnaissance et d’hommage à toute personne ayant apporté un plus à la région en matière d’art ou ayant contribué durant sa vie à la promotion de la culture et de l’art de manière générale.

14- Aider nos jeunes et leur permettre de profiter de l’expérience
De leur aînés afin de leur préparer un terrain fertile pour l’éclosion
De nouveaux talents.

15- Pourquoi pas se mettre tous d’accord pour créer un espace sur le net(Un blog ou un site) pour prendre en charge de manière professionnelle le parcours artistique de nos chanteurs au lieu de laisser les autres (surtout ceux qui n’ont ni le niveau et non plus une culture artistique suffisante) écrirent sur eux et bâcler des articles qui vont à contre sens de la carrière du chanteur concerné.


Voila en somme comment je vois les choses en toute sincérité, mais je pense que seul un débat serein et responsable entre tous les concernés est à même de nous éclairer pour faire avancer les choses pour le bien de tous, poètes, chanteurs, tout créateur qui soit dans notre région.

Le débat est ouvert, certainement d’autres avis, notamment ceux des poètes et des chanteurs apporteront plus de clarifications à ce sujet et la somme, constituera à coup sûr une plate forme d’un travail collégial qui puisse propulser la culture dans notre région vers des horizons meilleurs loin des intérêts personnels étroits et surtout des conflits inutiles et improductifs.

Tanmirt .

Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie poésie - art - culture.

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres