6e édition du salon du livre et du multimédia amazigh à Bouira

6E SALON DU LIVRE ET DU MULTIMÉDIA AMAZIGHS À BOUIRA
Une grandiose manifestation
18 Mai 2010 - Page : 21
 

La 6e édition du Salon du livre et du multimédia amazighs s’est ouvert hier à Bouira. Organisée par le HCA, cette rencontre a vu la participation de 20 maisons d’édition, du Centre national de recherche en préhistoire, anthropologie et histoire, de l’Entreprise nationale des arts graphiques, de la Bibliothèque nationale et d’associations venues du M’Zab, d’Oran et d’Adrar...M.Merahi Youcef, secrétaire général du HCA dira à ce sujet: «Bouira est une région d’ancrage; jusque-là marginalisée, elle a une opportunité pour reprendre la place qui lui échoit dans cette marche nationale pour tamazight.
Ce salon, en plus de ses objectifs spécifiques, se veut un moyen de donner l’occasion aux écrivains, aux lecteurs mais aussi aux curieux, de reconnaître que tamazight est une entité nationale...
»
De l’avis de tous les présents, l’édition de cette année reste de loin, meilleure que ses précédentes. La direction de la culture de Bouira et la direction de la Maison de la culture Ali-Zamoum ont consenti de gros efforts pour sa réussite. L’esplanade «La Concorde» a été aménagée pour recevoir des stands spacieux. En plus des expositions de livres et autres supports médiatiques, les organisateurs ont prévu trois ateliers pour l’écriture du conte et texte théâtraux, la transcription et la traduction. Ainsi et pendant trois jours, durée de ce salon, des contes pour enfants, création de l’auteur Benferhat, seront traduis en tamazight.
La présence d’auteurs illustres en tamazight, à l’image de Tahar Ould Amar, Tazaghart, Menniche, Abdallah Hemane (le premier auteur à avoir traduit Omar Khelame en tamazight)...est une opportunité pour les visiteurs de discuter, s’informer sur l’édition et ses entraves. Les visiteurs découvriront plus de 5000 titres traitant de l’histoire, de l’anthropologie, de la sociologie, des biographies sur les hommes et femmes qui ont marqué leurs époques...Pour ne pas laisser en marge les non-voyants, la maison d’édition Lalla Moulati propose un conte - Sous le figuier - en braille.
Pour M.Reghal Omar, le directeur de la culture de Bouira, ce salon est un pas supplémentaire pour aller de l’avant, développer le goût de la lecture et la découverte d’un pan de notre histoire millénaire.
Pour M.Ali Mokrani, le doyen du HCA, le salon est d’abord une occasion pour la rencontre des acteurs actifs qui travaillent pour l’émancipation de tamazight. Le salon qui durera jusqu’au 20 de ce mois sera ouvert au grand public aujourd’hui et sera ponctué par des rencontres avec les auteurs au Café littéraire et des conférences de presse. Nous y reviendrons.

Abdenour MERZOUK

Source: www.lexpressiondz.com/categorie/1/2010-05-18.html - Algérie



26/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres