- Said Ouali

 

 

 

 

Saïd Ouali : l'éducateur poète

 

 

 

Bi ographie : Saïd Ouali est né en 1965 au village Ait Achour près  de Boumnazel dans la commune d'Ath Leqsar. En sa qualité de gestionnaire dans un CEM, Saïd Ouali a encadré plusieurs élèves dans le cadre de l'animation culturelle et artistique  depuis les années 1980. Il a eu le mérite d'avoir dirigé la chorale des Scouts de la commune d'Ath leqsar au festival de la chanson patriotique qui s'est déroulé à Bejaia en 1986 où il a décroché le 3ème prix. Aujourd'hui, Saïd Ouali est gestionnaire au CEM d'assif lekhmis tout en continuant à activer dans la culture et l'art ; une vocation qui lui va à merveille surtout qu'il aime l'exercer aux côtés des jeunes élèves. Il est à l'origine de l'éclosion de certains qui aujourd'hui sont de venus poètes et chanteurs prometteurs.

 

 Saïd Ouali, a eu le coeur,le courage et le mérite d'adresser un appel pressant à tous les poètes d'Ath-Leqser pour les amener à élever leur voix et à la faire entendre devant tout ce qui peut aller à contresens de notre culture et de nos traditions,lesquelles nous ont bercés depuis notre tendre enfance.
Parlant de Said Ouali; il convient d'ajouter qu'il n'est pas seulement poète mais aussi chanteur depuis son jeune âge, période durant laquelle il avait commencé à gratter les fils d'une mondoline en imitant les chanteurs kabyles qui, à leur tour ont eu le mérite de donner un nouvel élan et un nouveau souffle à la production culturelle sous ses divers aspects à savoir poèmes musiques,théâtre etc...Ce qui l'a amené à composer plusieures chansons quil jouait et chantait dans diverses occasions.
En plus de ça,ce qui fait encore son autre mérite,c'est celui d'avoir formé un très bon groupe de chorale composé de jeunes filles et de jeunes garçons.Ce groupe a eu le mérite de durer dans le temps et dans l'espace et d'avoir montré son savoir faire à chaque fois que les occasions s'y prêtent(20 avril,yennayer, et manifestations culturelles diverses)
Said Ouali est aussi un grand animateur au sein de son village où il était parmi les fondateurs de la première association culturelle de son village(Ath 3achour) laquelle association avait réalisé plusieures activités à savoir : excursions des enfants du village vers Tikjda, excursions des vieux et vieilles vers Hammam el biban etc..
Il était aussi président de l'association Tadhukli qui activait au centre culturel d'Ath Leqser durant les années 1990-1994.  C'est durant cette période qu'il avait initié les jeunes enfants à des chorales et à des jeux de rôles dans diverses pièces de théâtre.
Il avait aussi donné des cours du soir volontairement en langue Tamazight quatres(04) longues et bonnes années.Je ne peux pas m'étaler longuement sur tous les mérites de Said Ouali, je n'en finirai pas,je n'ai fait que survoler brièvement quelques 'unes de ses activités,à vrai dire,et je le dis de bonne foi et en toute conviction Said Ouali mérite une oeuvre complète de plusieures pages pour tout ce qu'il a apporté à son village et sa commune,je me suffis,donc de ce petit minimum,juste pour ajouter quelques éclaircissements.

 

 

 

 

 

Œuvres poétiques : Tamurtiw , içenga, yerzad waghriv, taklit, abrid, tutlayt, an gher swallen , açhal yeçbah was enni et beacoup d'autres poèmes.

 

Œuvres poétiques et musicales : Taklit ad yessi-s, amdal, açhal yeçvah was enni.

 

Dans une de ses belles œuvres poétiques dans laquelle il rend un vibrant hommage à tous les poètes de la région d'Ath leqsar. La beauté du poème m'a ému, c'est pour cela que j'ai demandé au poète de me donner son aval pour le publier sur le site chose qu'il accepta sans aucune réserve. Je vous laisse le soin et le plaisir de lire ce beau poème intitulé :

                                

                                     Tiγri

 

 

 

andak a muend arezqi                       awin i zeγen akal

mi telli teṛṛi tili                                acal it ferze lecγal

it maziγt tgi tissi                                tefki tafat iw derγal

mi ran tirgett ik texsi                          nnif egren-t saqecwal

kecmen aγd wi ur neswi                     rran tafawatt iw serwal

 

 

andak a rezig qasi                               awin yecnan fet jaddit

tennied ameslay nni                          as maken tewεer teswiεt

iw cengu t zemme imi                       tεeme i nger twaγit

ssut ik icerreg igenni                           yes-k i nqubel tallit

i kec yellen d iγisi                               teqla d itij n tmeddit

 

 

 

anda-k a xeṛṛubi εli                             a win i cebben awal

tamaγra mara tili                                yes-k tefra mebla cwal

acal tesne lemεani                           acal tedre i lmual

tekki i lfen t uri                               teddi ad bedlent temsal

assa umik iεarqiyi                             nem ceha laεmer nemlal

 

 

 

andak a keffil qasi                              a yasalas nat race

tebbi abri ur yezzi                           timmuzγa-k ur tesεi led

teqqae awal afeli                         wi-k yeslan a yezi lqed

teqle seggwi wer nelli                      γas tiγrik γurnaγ tebed

yubwas an bede an wali                    mara γdinin yuγaled

 

 

 

ania-k a med menas                       awin i seṭṭewn ṭṭlam

teddi ur tesεi tilas                           terebbi tarwa i luwqam

fet maziγiγt tesεi tissas                     iw mezruy thegga azmam

turi asefru s tnexsas                         tecbi di sliman εezzam

wara kyesεun da salas                        mual as diγli wexxam

 

 

 

anda-k a saεi meccat                       a bab n lfen azedgan

iw bernus tezwi taca                     tugi ad yeddem iγebran

telli i tyita u sewwa                         tγli mi neγli gberan

tugi agu n tlea                               i temgu a yaγ amkan

su sefru inek tetsara                         yiwit wau eg genwan

 

 

 

anda-k a dawed εacur                        tesεi tameyazt tewzen

mi denni awal yeqqur                      a wehmen ges medden

turi i tugnit n ẓẓur                          tessakwid wiak yeṭṭsen

acal i tfere lumu                          tecbi lebar yessusmen

leber ur necbi lebur                        seg sefrak medden a agmen

 

 

 

anda-k a menas daεu                         a win ettarun di sser

lahurik ddwa n ellu                     wi-s nislan ihuz ifer

kecc dameyaz un εeggu                   dazemni mazalt yedder

fennif tesεi aεwessu                       fellas tekkate s yemer

fellak a udu a unu                          a win yesakwin lefjer

 

 

 

 

anidak alεi mesba                          yecnan ezin u γebba

abri-ik zeddig sseh                        teṭṭfe nnif leqa

γas akken tewe nne                      mi twala agraw yexer

waṭṭan mi di serre                        γer temzik a s yessexer

win yewten gek lasma                    yella rebbi ak yaγ ṭṣar

 

 

 

 

anida-k a εli menas                            a yaedda bw awal

awalik medden slanas                        ennan wagi yets nawal

am kul awal s lmaεnas                       am yiren yeef u γerbal

i wuḥḍik tesfehme-as                       ungif yetsru yetsuγal

wi zemren yefem timsal                   wur nezmir yetsut lal

 

 

 

 

 inek ania yelliγ,                                     malqay lebar iyi ççan.

 amek almi tsaγ ur ukiγ,                         ur ẓṛiγ ačçu yellan.

 yersed u signa ur iγ,                         iγum igenni yefan.

 ayen fi εetsbeγ ddiγ,                              allami a sgiγ ççččan.

 draγ assa latswaliγ,                               iruh ibeddel imawlan.

 

 

 

anda-k a xituc raba                         awin yeṛẓan asalu

ilsik sawal mig serre                        yessufγitid a sefru

γas aken umik yennecra                ulik γer axel yesru

yesγa u meεcuq yejre                  si tayri lif u γuṛṛu

maci ammin yellen yeta                  isaasd a yesburu


 

 

anda-ken a yimeyazen                    wi ǧiγ a  iyisurefen

maci da senγes segsen                      naγ awal  iy-di serfen

s lγi i ssawleγ γursen                      aniakun a yirfiqen

acal seg wiak nessen                    assagi ḍḥand yakw ferqen

tugrad ger yir ifassen                        abw wiak id issewqen

 

 

 

uliw ig qeben yečču                         ig jjan iles ad yini

 yal yiwen egwen meεu                    meεueγ ula nekini.

annar yeqqimed ileεu                         tiγriw mi tčerreg igenni

fuḥṛiq id yugran lbu                         ur tixeddem ubeṛṛani

 matebγam imγi a yimγu                     uγalted am zik enni.

 

 

 

                           Tous les droits d'auteur sont résevrés

 

Mot de l'administrateur:  En lisant votre poème, vous me renvoyez à la belle époque où je me réunissais avec tous les poètes à qui vous venez de rendre un vibrant hommage.Aujourd'hui, vous constatez autant que moi et tous ceux qui nous ressemblent, que les temps ont changé; chacun de nous sent le poids des années sur ses épaules.Votre cri de detresse,mais aussi une oeuvre poétique de grande qualité pleine de nostalgie, me touche au fin fond de mon âme vous qui savez, avec l'art et la manière, décrire exactement et avec une telle finesse du verbe ce que ressentent tous vos semblables d'hier et d'aujourd'hui.

je m'incline devant vous mass said, et vous remercie infiniment pour cet émouvant témoignage.

 

 

 



02/02/2009
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres