- La Doyenne d'Ath Leqsar a fêté ses 115 ans le 15 Juillet 2013

 

 

 La doyenne des At Leqsar a fêté ses 115 ans

le 15 Juillet 2013

 

 

 

 

 

Na Messaouda Tarfa  est née le 15 Juillet 1898 à Ikerfaf près du village d’Ighil Lemhella  dans la commune d’Ath Leqsar Daïra de Bechloul. Fille de Meziane et de mère portant le nom Mchenene originaire de M’chedallah, Na Messaouda est en bonne santé si ce n’est un petit problème de vue puisqu’elle n’arrive plus à se servir de ses yeux à cause de son âge très avancé.

Son père, Méziane portait le nom de Kerfouf, et dû changer de nom par peur d’être hérité par ses frères pour la simple raison qu’il n’avait pas de garçons et ce changement de nom allait permettre à ses six (06) filles de jouir sans trop de soucis de ses biens dont Na Messaouda.

 

On raconte que Da Meziane Tarfa (Kerfouf) est tragiquement mort près d’Ath Rgane en Haute Kabylie suite à une tempête de neige qui l’aurait piégé lors d’un voyage commercial pour troc dans la région. Son corps aurait été retrouvé par des bergers des Ath Rgane et fût enterré sur les lieux.

 

Na Messaouda Tarfa est mariée à un cousin d’Ikerfaf et a enfanté trois (03) garçons et deux (02) filles.

 

Très lucide, et jouissant d’une très donne mémoire, Na Messaouda se porte en bonne santé malgré le poids des années, elle, qui soit témoin vivant de trois siècles consécutifs (deux ans de 1800, cent ans de 1900 et dix ans de 2000) ; voila un record difficile à égaler !

En plus d’une longévité chargée en histoire et en évènements, une autre surprise est venue s’ajouter à cette belle histoire puisqu’on me dit que Na Messaouda n’est pas la seule centenaire d’Ikerfaf ! Et quelle surprise ! Sa sœur Na Zina encore vivante est elle aussi centenaire puisqu’elle est âgée de 106 ans ; un cas rarissime dans les anales de longévité au sein d’une même famille. Je crois pourvoir dire que cela pourrait être un record jamais égalé en Algérie et dans le monde entier ; les spécialistes pourront le confirmer ou l’infirmer. En tout cas, c’est cas rare dans notre pays et un fait d’une importance capitale qui devrait susciter l’intéressement des médias et des chercheurs en la matière.

Longue vie à Na Messaouda notre doyenne  et sa dauphine Na Zina.

La région des Ath Leqsar toute entière est très fière, de compter parmi ses habitants, deux sœurs centenaires vivant en bonne santé, une à 112 ans, et l’autre, à 106 ans. Quel bonheur!

 

Remarque : Il est quand même regrettable de signaler qu’aucune personnalité, ni journaliste ou média n’a eu le réflexe d’aller rendre visite à ces deux femmes ne serait-ce que par curiosité au moment où ce duo aurait fait le tour des rédactions et des JT de par le monde entier ! Alors, un appel est lancé à nos journalistes de prendre le chemin d’Ikerfaf pour aller immortaliser cet évènement avant qu’il ne soit trop tard ! 

M.S 

 

 

 

Na Messaouda tarfa est encore vivante, elle vient de fêter ses 115 ans le 15 Juillet 2013. D'après certaines sources, Na Messaouda serait la doyenne de l'humanité encore en vie, ce qui serait un reccord mondial et un événement d'importance capitale à fêter dans toute la région et une première en Algérie.

A cet effet, je demande à tous les médias nationaux d'aller lui rendre visite en son domicile au village d'Iqerfaf commune d'Ath Leqsar - Bouira afin de lui consacrer un reportage ou tout article pouvant la médiatiser car, en d'autres pays, ce genre d'événement ferait la UNE  de toutes les rédactions et journaux télévisés. 

Un appel est lancé aux autorités locales d'Ath Leqsar et de la Wilaya de Bouira afin qu'elles puissent lui rendre visite et l'honorer avant qu'il ne soit trop tard.

 

Amulli ameggaz i nna Messaouda

Joyeux anivesaire et longue vie à Madame Messaouda Tarfa, 

 

lundi 15 Juillet 2013,

M.S

 

 

 

 

 



14/08/2010
3 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres